Marketing social : des internautes connectés aux stratégies multicanales

Image

Le 12 et 13 juin dernier, Useweb s’est déplacé à la capitale pour participer à des échanges nourris autours de la question du marketing social. Lors d’une keynote d’1h30 animée par Bruno Fridlansky de Soshake, plusieurs participants on traités des nouvelles problématiques inhérentes au marketing digital :

  • Alexandre Durain, le co-fondaeur de So-buzz  : « Mieux vaut privilégier le qualitatif aux quantitatif »
  • Jérémie Mani,  fondateur de la solution de modération 2.0 Netino : « Pouvons-nous concevoir que l’internaute soit de mauvaise foi ? »
  • Florent Hernandez dirigeant de la web agency Alhena  : « les actions sur les médias sociaux n’ont pas toutes les mêmes valeurs ajoutées ».
  • Cyril Bladier, consulant digital chez Business-On-Line : « Il ne faut pas devenir prisonnier des chiffres de surface mais voir au delà »
  • Ronan Boussicaud, community manager pour Useweb : « ce sont les objectifs qui définissent les outils, et non l’inverse »

Ronan Boussicaud T2M2013

Les intervenants ont ainsi balayé plusieurs thématiques :

  • Les freins pour démarrer sur le numérique
  • Les bonnes pratiques de community management
  • La réactivité de réponse sur les réseaux sociaux
  • La prévalence d’une bonne stratégie sur les médias sociaux
  • la continuité et la pérennité des actions
  • La nécessité des stratégies multicanales
  • Les nouveaux leviers marketing pour toucher des internautes

En résumé, voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles :

  • Alexandre conseille d’utiliser le bouche à oreille et la prescription de votre « noyau dur » de contacts pour augmenter la visibilité de votre entreprise
  • Cyril conseille d’utiliser l’engagement et la pugnacité comme la clé de la réussite pour capitaliser les efforts et les transformer en bénéfices
  • Jérémie conseille d’être réactif et de parler avec vos prospects et clients pour valoriser l’aspect humain de votre communication
  • Florent conseille de bien accompagner le client dans la définition de ses besoins et de ses ressources pour segmenter ses interventions et instaurer un cercle vertueux
  • Ronan conseille de ne pas foncer tête baisser sur Facebook si votre secteur d’activité n’est pas réellement BtoC et de ne pas négliger les leviers marketing traditionnels car les stratégies digitales doivent être multicanales.

Si vous n’avez pas pu vous rendre au salon, je vous invite à consulter la retransmission vidéo de cette keynote.

D’autres keynotes ont également leur captation vidéo disponible gratuitement. Si la curiosité e le cœur vous en dit 😉 :

Bon visionnage et n’hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre questions sur une des thématiques abordées (info@useweb.com)

Voici quelques clichés du salon Time 2 marketing :

972125_10152009835714741_1931903652_n

954606_10152009845574741_398052558_n

Et vous, vous rendez-vous régulièrement à des salons ?

Useweb participe régulièrement à ces manifestations physiques pour démocratiser les usages, écouter et conseiller des auto-entrepreneurs, TPE, PME et grands comptes. Pourquoi pas vous la prochaine fois 😉

Votre e-reputation d’entreprise : comment la suivre et en décupler l’impact ?

Image

La semaine dernière, Useweb a animé une conférence autour des enjeux de la réputation numérique lors du salon Planète e-commerce. Aux côté du consultant Lionel Myszka, Ronan Boussicaud a donc échangé avec les visiteurs autour de concepts clés du web social.

Lors de ce rendez-vous, les intervenants se sont efforcés d’expliquer de manière pragmatique et concrète l’évolution d’Internet et l’impact croissant de certains canaux communicationnels.

Pour ceux qui n’ont pas pu être présent, voici une séance de rattrapage avec le support de la conférence (qui n’a toutefois pas beaucoup servi car les questions furent nombreuses).

Dans ce slideshare, plusieurs thématiques sont donc abordées :

  • À quoi ressemble le web d’aujourd’hui ?
  • les marques sont-elles égales sur le web ?
  • Quels méthodes et outils pour surveiller
  • Quel est le rôle de la marque dans la gestion de sa e-reputation ?
  • Comment la marque peut booster sa e-reputation ?
  • Comment se structurer en interne ?
  • Comment éviter des dérapages ?

 

Afin de prolonger la réflexion, je vous propose de lire ce très bon article qui pose la question : « L’e-réputation : générateur de chiffre d’affaires ?« 

La marque face aux bad buzz : Livre Ronan Boussicaud et Antoine Dupin

Image

Si vous avez l’habitude de surfer sur le net, vous avez certainement entendu parler du buzz.
Matérialisation du phénomène de bouche-à-oreille par le partage d’informations circulant sur la toile, ce phénomène social met sous le feu des projecteurs des informations scoop, des contenus humoristiques, voire des renseignements sulfureux. Car si l’émulation peut servir de tremplin pour faire connaître des idées novatrices ou des campagnes à succès, elle peut tout aussi bien pointer du doigt un dysfonctionnement de la marque, ou donner du poids à des plaintes de clients.

En ce sens, l’entreprise doit surveiller ce qui se dit d’elle sur Internet. Le fait de ne pas être présent sur la toile, ou d’y être sans prêter attention aux feedbacks des internautes empêche souvent les sociétés d’évoluer et de faire face à des situations délicates. Par conséquent, certains faux pas ou polémiques entraînent des complaintes sonores et solidaires exerçant une pression face à la marque. Malheureusement cette pression est souvent mal gérée par des équipes qui ne l’on jamais anticipée, ce qui peut provoquer des maladresses qui enveniment la situation.Livre Ronan Boussicaud et Antoine Dupin

Alors comment éviter un bad-buzz ou une crise sur les médias sociaux ?

Afin de répondre à cette question, Ronan Boussicaud et Antoine Dupin viennent de publier un livre intitulé :
« La marque face aux bad buzz : anticiper et gérer les crises sur les médias sociaux »

La grande force de cet ouvrage réside dans son approche novatrice au travers de concepts liés à la communication, mais également à la psychologie. Le livre regorge de cas pratiques documentés et d’interviews couvrant un large spectre d’acteurs du Web social.

Dans une volonté de briser le cou aux idées reçues, les auteurs se sont efforcés de dépeindre une réflexion de fond chronologique à adopter pour coller un maximum aux différentes situations auxquelles les entreprises peuvent être confrontées. Écosystème du web 2.0, place de l’entreprise dans sa structuration digitale, caractéristiques des stratégies de communication de crise à adopter, rôle du community manager, culture web… Tout y passe, ponctué de cas concrets et de retours d’expériences.

Afin d’en savoir un peu plus, voici une vidéo issue du Salon marketing Direct où Ronan détaille les prémisses de l’écriture de ce livre et les idées qui y sont développées. (Regardez à partir de la 23ème minute)

Si vous désirez vous procurer l’ouvrage, sachez qu’il est disponible sur Amazon, sur le site de la FNAC ou sur le site de la maison d’édition Kawa.

Les auteurs ont également créé une page Facebook « crise médias sociaux » qui regroupe l’ensemble des crises rencontrées sur les médias sociaux et qui centralise la littérature numérique autour de cette thématique. Si vous êtes intéressé par ce sujet, n’hésitez pas à y faire un tour.