SMO : techniques de référencement avec les réseaux sociaux

Image

Le SMO (« Social Media Optimization », vous permet de profiter de la viralité des plateformes sociales pour en faire bénéficier votre référencement naturel. Alors pourquoi s’en priver ? Découvrez à travers la présentation ci-dessous les opportunités possibles avec les médias sociaux pour booster votre positionnement sur les moteurs de recherche et augmenter l’autorité de vos pages internet.

Le SMO : référencement naturel avec les médias sociaux

SEO, SEA, SEM, autant de sigles qui peuvent laisser pantois les personnes non assidues aux cours de webmarketing. Pourtant, derrière ces acronymes se cachent de vraies stratégies marketing pour maximiser votre visibilité sur les moteurs de recherche (google en premier lieu). Dernier né de cette fratrie digitale, le SMO, qui représente fièrement l’impact des réseaux sociaux sur la thématique du référencement.

Une grande étude de 2013 menée par l’entreprise Searchmetrics stipulait d’ailleurs que les signaux sociaux (nombre de +1 ou de de like sur une même page par exemple) représentaient le facteur le plus corrélé avec les pages les mieux positionnées sur Google. Néanmoins, le grand manitou de la firme américaine Matt Cutts (responsable de la lutte anti spam), explique qu’il ne s’agit pas forcément d’un effet de causalité directe. Autrement, dit, avoir des signaux sociaux ne signifie pas forcément être bien référencé, il s’agit simplement d’un facteur qui facilite l’accès aux premiers résultats.

Or, il est clair que les recommandations sociales et les partages jouent un rôle prépondérant dans la hiérarchisation et la classification des informations selon l’algorithme Google. C’est d’ailleurs Google plus, le réseau social du moteur de recherche qui semble faire le mieux profiter les internautes des déclinaisons du SMO. Les rich snippets (Balise rel author par exemple) et autres variétés de microdonnées prouvent bien que le champs des possibles s’élargit régulièrement pour enrichir les données sur les SERPS par des informations sociales (profils, recommandations, avis, etc.).

Les avantages du SMO sont nombreux :

Les avantages du SMOMais derrière ces nouvelles réjouissantes,

En réalité, ce qui compte avant tout c’est de savoir que le SMO nécessite une stratégie à part entière (choix des mots clés à travailler, création de contenus exclusifs de qualité de manière régulière, boutons de partage, etc.)

Cette évolution notable du référencement social amène à de nouvelles interrogations :

  • Le SMO nuit-il pour autant au SEO ou est-il au contraire complémentaire à ces démarches ?
  • Quelles techniques et astuces existent pour avoir des backlinks nofollow et dofollow ?
  • Comment utiliser l’API des réseaux sociaux pour profiter de ces bienfaits ?

Découvrez les réponses à ces questions dans cette présentation où je vous invite à découvrir les thèmes suivants :

    • Explication du SMO
    • SMO on site
    • SMO sur les moteurs de recherches
    • SMO sur les réseaux sociaux
    • SMO autres techniques

Et vous, pensez-vous que le SMO est ou va devenir un élément crutial du référencement naturel (SEO) ?
Pour ma part, nul doute que ces techniques vont se démocratiser et évoluer pour permettre aux TPE, PME et grands comptes de se servir des réseaux sociaux pour traduire leur autorité afin de bénéficier d’un meilleur référencement.

Bonne lecture 😉