Votre agence web Rennes au salon Time 2 Marketing

Le #T2M2013 est un salon sur le marketing 3.0 et le web du futur qui cette année, aura lieu le 12 et 13 juin porte de Versailles à Paris.

En quelques chiffres, 300 orateurs et exposants, 150 partenaires, 20 000 visiteurs échangeront sur des thèmes aussi variés que porteurs.

Au-delà de ses interactions de qualité, la force du salon réside également dans ses présentations keynotes. Filmées sur un plateau TV et relayées en webinars, il s’agit de tours de table composés de 5 à 6 professionnels qui débattent autour d’une thématique maketing précise afin d’aider les participants à maîtriser le web de demain   (Inbound, big data, sémantique, objets connectés, neuromarketing).

Parmi les 20 keynotes proposées lors du salon,  Useweb participera à deux keynotes  ;

 

Keynote   : «  Le futur du marketing et du e-commerce  ».

Plusieurs auteurs de livres (notamment le club Kawa) pourront intervenir lors de cette présentation pour présenter leur vision du web 3.0. Cette conférence animée par Henri Kaufman et en partenariat avec le Cercle Marketing Direct permettra de se familiariser sur des problématiques encore balbutiantes mais essentielles aux métiers inhérents au marketing.

Voici une vidéo «  teasing  » pour présenter cette keynote  :

 

 

Keynote  : «  Social Marketing, always connected  »

Cette table ronde volontairement portée sur l’avenir verra des experts évoquer les datas comportementaux. Centrée sur le nouveau consommateur qui est aujourd’hui connecté 24/24 via des terminaux évolutifs (ordianateur, smartphones, tablettes), cette keynote aura pour but d’expliquer aux entreprises, qu’elles soient des TPE, PME ou grands comptes, comment aller efficacement sur le social marketing. Les discussions traiteront aussi bien du BtoB que tu BtoC, en s’appuyant sur des réseaux sociaux associés (Facebook et LinkedIn par exemple).

Voici une vidéo «  teasing  » pour présenter cette keynote  :

 

Pour représenter les couleurs de votre agence web Rennes, notre webmarketeur et community manager Ronan Boussicaud prendra le micro afin de délivrer ses connaissances sur les sujets abordés.

Et vous, serez-vous présent ? Pour vous inscrire, rendez-vous sur le site dédié à l’événement : www.time2marketing.fr

Si vous êtes dans le coin, n’hésitez à venir nous parler de vos besoins 😉

 

 

 

L’algorithme Google Penguin 2.0 va t-il chambouler l’univers du SEO ?

Image

L’écosystème du référencement naturel est en ébullition depuis que la nouvelle version de Google Penguin vient d’être lancée le 22 mai. Matt Cutts, le responsable anti-spam de chez Google vient en effet d’annoncer le déploiement du filtre Penguin 2.0.

Il y a quelques semaines, Matt Cutts avait déjà capté l’attention de tous les webmarketeurs en évoquant en vidéo les prochains changements prévu par Google. Il insistait sur le fait que le prochain filtre anti-spam visant à pénaliser des pratiques SEO peu recommandables comme les backlinks non naturels, devrait avoir un impact supérieur et saurait analyser plus profondément les résultats, d’où l’appellation «  Penguin  «  2.0  ». En réalité, il s’agit de la 4ème version de l’algorithme Penguin, lancé il y a un peu plus d’un an.

Sur son blog, il déclare que le déploiement est international, mais que 2,3% des requêtes anglophones sont pour le moment visiblement impactées. Toutes les langues sont de ce fait touchées par cette mise à jour, mais à différent degrés, en fonction de leur niveau de spam.

Si en théorie cette mise à jour semble majeure, dans les faits, les répercutions ne semblent pas pour le moment être significatives. L’expert en référencement Rand Fishkin a ainsi déclaré sur son fil Twitter qu’il n’avais pas remarqué de différence notable. En tout cas pour le moment. Seul le temps nous en apprendra plus.

Soyez assuré que Useweb surveille attentivement ces fluctuations 😉

À contrario, il ne faut pas oublier que Matt Cutts a également annoncé un « adoucissement de l’impact de Google Panda » visant à évincer des résultats SERPS les sites internet jugés pauvres en contenus. Une bonne nouvelle pour les entreprises en manquent d’inspiration et de plumes, ce qui ne doit toutefois pas faire oublier le contenu est Roi en terme de référencement.

Et vous, que pensez-vous de ces mises à jour ?

À quoi va ressembler et servir la nouvelle version de Google maps ?

Image

Après avoir fait un lifting apprécié et appréciable à Google plus et encore plus récemment à Google Adwords, le géant américain vient d’annoncer que son outil de recherche géographique Google Maps va subir pour la première fois une mise à jour de taille. Une refonte de fond et de forme pour répondre de manière contextuelle et interactive aux besoins des utilisateurs. Décryptage des nouvelles fonctionnalités de ce «  Google maps 2.0  ».

Si vous vous rendez sur la page de présentation du nouveau Google maps, vous découvrirez que google annonce  :

  • « Avec la nouvelle version de Google  Maps, vous bénéficierez d’une carte personnalisée pour chacune de vos  recherches et chacun de vos  clics. Ainsi, quel que soit ce que vous recherchez ou l’endroit où vous voulez aller, vous aurez toujours à votre disposition une carte mettant en évidence vos lieux préférés. »
  • « Toute la carte est désormais interactive. Cliquez où vous voulez pour afficher des informations utiles sur un lieu, comme des adresses similaires et les meilleurs moyens pour vous y rendre. »
  • « Des confins de l’espace aux petites rues, la nouvelle version de Google Maps rassemble toutes les images d’un même lieu en un seul endroit  : vous pouvez ainsi explorer votre monde sous tous les angles. »
  • « Comparez plusieurs modes de transport directement sur la carte, et trouvez ainsi le meilleur moyen de vous rendre à votre destination et de rentrer chez vous. »
  • « Lors de vos recherches, vous pouvez enregistrer vos adresses préférées et laisser des commentaires. Au fil du temps, vous bénéficiez de suggestions personnalisées, par exemple des restaurants que vous pourriez apprécier ou le chemin le plus rapide pour rentrer chez vous. En d’autres termes, plus vous utilisez la nouvelle version de Google  Maps, plus elle devient utile. »

Voici un résumé de ces changements en vidéo  :

Au-delà de cette évolution, on pressent une imbrication volontaire dans l’écosystème de Google plus, le réseau social de la société. En effet, chaque google adresse dispose à présent d’une page Google plus pour procurer davantage d’informations aux internautes. Les avis seront ainsi rédigés sur ce support, et les utilisateurs du réseau social pourront effectuer directement leurs recherches sur l’outil en question, sans avoir à repasser par Google Maps. Une interopérabilité qui capitalise autour des usages afin de centraliser les actions sur Google Plus.

Si vous voulez recevoir une invitation pour tester en avant première la nouvelle version de Google Maps, rendez-vous sur ce lien  :
https://maps.google.fr/help/maps/helloworld/desktop/preview/

Noms de domaine : les bretons ont enfin leur propres extension en .bzh

Image

Vous connaissez tous les extensions .com, .fr ou encore .net et .org. Après un bras de fer de près de 10 ans avec l’Icann, l’organisme qui régule internet, c’est officiel, la prochaine extension concerne les bretons. L’extension .bzh vient en effet d’être acceptée. Qui sait, votre agence web rennes pourrait bien être accessible via l’adresse « www.useweb.bzh » prochainement.  L’Icann a également donné sa bénédiction pour l’extension «.paris  ».

Comme vous le savez peut-être, chaque nom de domaine (URL de votre site internet) dispose d’une extension particulière qui détermine la portée de votre site internet. Globalement, on désigne deux types d’extensions :

  • les domaines génériques
  • les codes de pays

L’association www.bzh et la région Bretagne sont donc fiers d’avoir gagné le droit d’ajouter leur identité régionale à leur site internet. D’autant plus que suite à un appel d’offres de l’Icann, l’ Internet Corporation for Assigned Names and Numbers avait reçu quelques 1.900 dossiers (google avait déposé à lui seul 99 demandes, Amazon 76) , dont une cinquantaine en France (54 rien que pour Loréal).

Une vrai victoire donc , mais ce n’est qu’un début. David Lesvenan,  président de l’association www.bzh déclare d’ailleurs « Cette décision n’est pas une fin en soi, loin de là : c’est la permission donnée à la Bretagne de chercher les voies et moyens pour que ce projet voie le jour. Ce sera le cas lorsque les premiers sites Internet apparaîtront sur le web, et lorsque des milliers de sites seront en .bzh ».

Cette évolution numérique est un grand pas en avant pour toutes les entreprises, collectivités ou organisations désireuses de mettre en avant leur localité ainsi que leur identité de marque dans leur stratégie de communication grâce au suffixe de leur nom de domaine.

Vous avez donc le feu vert pour pré-réserver votre nom de domaine aux couleurs bretonnes ou parisiennes. Sachez tout de même que ces modifications ne seront effectives que dans 4 à 5 mois et que vous ne mettrez la main au portefeuille que lorsque ce sera le cas.