L’abécédaire de la culture web pour briller en société [première partie]

Afin de vous aider à épater la galerie et à solidifier vos connaissances numériques, voici 26 termes pour illustrer la culture digitale. Pour ne pas vous étouffer, cette liste sera divisée en deux articles.

Vous allez vous rendre compte que la langue du web n’est pas spécialement celle de Molière, mais plutôt de Jean-Claude-Van Damme.

C’est parti…

  • A comme API

Interface mise à disposition par un programme informatique dans le but de faciliter l’intégration de programmes entre eux. Par exemple, le réseaux social Twitter fourni cette information, ce qui permet à un grosse quantité d’outils de pouvoir relier leur services à Twitter.

 

  • B comme Backlink

Un lien entrant venant d’un site tiers (ou de votre propre site) et qui redirige l’internaute vers votre site. Plus un site internet comporte de backlinks et plus sa popularité sera grande. Les moteurs de recherche comme Google prennent en compte cette problématique dans leur algorithme, ce qui va influencer sur votre référencement naturel et donc votre positionnement. Allez plus loin…

 

  • C comme Curation

Pratique visant à sélectionner et éditer des informations sur une thématique donnée dans une page web dédiée. La curation se veut une évolution de la veille, en axant son intervention dans une mise à disposition publique des résultats de l’investigation. L’outil le plus utilisé et reconnu est Scoop.it.

 

  • D comme Display

Le display désigne la publicité sur internet. Cela comprend les canaux traditionnels comme les démarches d’achat d’espace ou de publication d’éléments graphiques ou visuels (bandeaux, annonces, etc.). Les campagnes de liens commerciaux (Adwords) peuvent également accompagner l’entreprise dans la diffusion de ces annonces sur des sites tiers.

 

  • E comme Edegrank

Algorithme utilisé par Facebook pour estimer la valeur d’une page Facebook. Plus le score est élevé (grand nombre de fans, beaucoup d’interactions, publications régulières) et plus vos informations seront susceptibles d’être vues sur le fil d’actualité des utilisateurs. Si vous souhaitez connaître votre score, rendez-vous sur EdgeRank Checker. Allez plus loin…

 

  • F comme Fail

Terme viral désignant un échec, une situation gênante tournée en dérision. Des situations anodines ou graves (crises de marque) peuvent faire l’objet d’une réappropriation communautaire à base de montages photos, vidéos, textuelles, etc.

  • G comme Gammification

Usages de caractéristiques propres aux jeux (notamment vidéos) dans  la conception d’applications qui ne sont pas originellement ludiques. Le but est de faire vivre une expérience divertissante, en prodiguant des récompenses virtuelles par exemples (score, badges, titres). L’outil le plus médiatisé est Foursquare, un service de géolocalisation.

 

  • H comme Header

En tête d’un fichier informatique, généralement reconnaissable par le menu supérieur d’un site internet. Cette place est le plus souvent réservée au logo des entreprises, au slogan, etc. À contrario, le menu inférieur appelé « footer » est un pied de page qui regroupe habituellement les liens annexes comme les mentions légales par exemple. Le terme header peut également renvoyer aux aspects techniques d’un message électronique (email). Allez plus loin…

 

  • I comme Instragram

Application et service de partage de photos à succès proposant notamment de personnaliser ses images et de les partager facilement. Cette plateforme connaît depuis 2 ans un succès mondial, à tel point que Facebook a récemment acheté Instragram pour la coquette somme d’1 milliard de dollars.

 

  • J comme Javascript

Langage de programmation permettant de générer des contenus interactifs. Il intervient majoritairement dans l’ergonomie et la navigation d’un site internet : images, textes, formulaires, etc. Et non, le javascript ne vient pas de Broadway 😉

 

  • K comme KPI

Les indicateurs de performance clés (Key Performance Indicator) sont des repères pour mesurer l’impact d’actions menées sur le plan marketing. Se basant sur des objectifs hiérarchisés, ils permettent de délimiter le retour sur investissement de ses interventions, en opérant un suivi statistique autour des facteurs surveillés. Allez plus loin…

 

  • L comme Longue traine

La logique de la longue traine veut qu’un nombre plus important de petites sources peuvent amener plus de trafic qu’un nombre plus restreint de grande sources. Typiquement, dans le cas du référencement naturel, il peut être plus rentable de positionner son site internet sur une grande quantité de mots clés annexes peu concurrencés, plutôt que se borner à être référencé sur une seule expression clé extrêmement concurrencée.

  • M comme Mème

Le Mème est une image, vidéo, phrase, mot ou son qui connaît un succès viral. Au delà de son nombre de partage démentiel, ce contenu va être l’objet de détournements de la part des internautes, qui vont s’amuser à réaliser des déclinaisons souvent humoristiques. Les détournements sont légion : montages photos, parodies vidéos, jeux de mots, etc. Par exemple, le Rickroll est un mème.

 

Cette liste n’est pas exhaustive, des choix cornéliens se sont présentés pour faire des concessions et ne garder qu’un seul terme par lettre. Mais les commentaires sont là pour réparer cette injustice 😉

La suite au prochaine article…

PS : Une pensée pour les agences web Chinoises qui ont l’idée de faire un abécédaire. Leur alphabet comporte 214 radicaux ou clés des caractères 😉 !

  • […] L’abécédaire de la culture web pour briller en société [Deuxième partie] Suite et fin de l’abécédaire web qui vous aidera à briller lors de soirées mondaines. Si vous voulez commencer par le commencement, je vous invite à consulter la première partie de ce glossaire. […]

  • Marine_b dit :

    Très bien fait cet abécédaire, juste 2 coquilles à corriger « edgerank » et « gamification »

  • Tony dit :

    Parfait cette petite trousse à outil pour pouvoir suivre les conversations orientées « geek ». Des petites suggestions pour continuer cette liste : Not provided, Opt-in, Pagerank, Quality score, RSS, Trustrank, Url rewriting … 🙂