Comment trouver les meilleurs mots clés pour booster votre référencement ?

Image

 Vous le savez surement déjà, le référencement est un levier très puissant qui vous permet d’apparaître en pôle position sur les moteurs de recherche. Qu’il soit naturel ou payant, il participe activement à votre trafic et impact votre chiffre d’affaires.

Pour ressortir sur son domaine d’activité, chaque entreprise se doit de choisir consciencieusement les contenus sur son site internet. Google, Bing ou Yahoo ! observent les termes que vous utilisez. Ce sont ces mots clés qui vont influencer votre positionnement et l’orientation de votre business.

Il faut donc sélectionner un liste de mots-clés efficaces. Mais quels critères retenir ?

  • Un bon mot clé doit être recherché par les internautes
  • Un bon mot clé doit être pertinent selon votre activité
  • Un bon mot clé doit dans l’idéal être peu concurrencé

Afin de vous aider à choisir ces mots clés pour votre site internet, voici une infographie [Source] qui vous propose des pistes intéressantes.

Voici le récapitulatif des outils que nous vous recommandons :

Si vous n’avez pas le temps ou le courage de vous lancer dans cette quête seul, n’hésitez pas à contacter notre agence 😉 !

Comment utiliser l’e-mail en 2012 ?

Image

L’e-mail est un levier marketing très puissant qui a déjà des kilomètres au compteur. À ses débuts, cette technique de communication était surtout utilisée pour du publipostage, des mails de masse pour prospecter de nouveaux clients. Des bases de données étaient alors louées ou achetées pour disposer d’un panel d’adresses mail satisfaisant. Les boites de messagerie ont alors commencé à se remplir et les messages à s’entasser. Jusqu’à ce que les messageries trient les messages en désignant des messages indésirables comme des spams. Les annonceurs ont dès lors tout fait pour éviter de tomber dans ce piège. Au fil du temps, ils se sont accaparé le potentiel de l’e-mailing et ont commencé à vouloir créer de véritables campagnes d’e-mail marketing. Pourtant dans les faits, les pratiques n’ont jamais vraiment changé.

En parallèle, Internet a connu de profondes mutations. Des outils sociaux se sont démocratisés pour fournir aux internautes la possibilité d’accéder eux-mêmes aux informations qu’ils souhaitent. Des plateformes de recommandations sociales et de partage d’expériences qui ont créé un impact considérable sur les ventes. Bon nombre d’entreprises ont à ce moment cru que l’e-mail n’était plus à la hauteur. Que nenni !

L’e-mail reste toujours un outil marketing très efficace, à condition de l’adapter aux nouvelles problématiques d’internet. L’heure est à la personnalisation et au consentement. Pour prêter attention à votre mail, les gens doivent se sentir concernés, interpelés. Au mieux, ils savent qui vous êtes et bénéficient déjà d’un lien relationnel avec votre entreprise. Au pire, votre mail sera une bouteille à la mer et la goutte d’eau qui pourra les amener à le supprimer sans l’avoir lu.

L’e-mail doit miser sur le relationnel et l’utilité. À l’aide d’un formulaire de contact, vous pouvez créer votre propre base en collectant des informations personnelles (nom, e-mail,etc.). L’idéal est de se constituer une communauté d’adresses mails dites « OPT-IN ». Des internautes qui ont validé un mail d’inscription afin de s’assurer de leur plein gré. Vous pouvez par exemple leur renvoyer un e-mail de confirmation en leur offrant un bonus gratuitement. Les gens apprécient et seront plus à même de lire vos prochains e-mails.

Grâce à des plateformes d’automatisation d’e-mail, vous pouvez personnaliser vos envois et élaborer des « scénarios » à la fréquence de votre choix. Une relation peut alors s’instaurer pour mettre l’internaute en confiance et faire qu’il soit réceptif à votre message. Si cela vous parait complexe, demandez à votre pestataire web de s’en charger à votre place 😉 ! Il existe plusieurs plateformes qui proposent ces services :

Si vous voulez maximiser l’impact de votre message, le mieux reste toujours le « one to one ». Il s’agit de considérer chaque prospect comme une personne à part entière. Mais cette pratique reste chronophage et demande des moyens techniques conséquents.

Vous l’aurez compris si vous voulez garder une base de données saine, il faut personnaliser ses e-mails. La démocratisation de l’internet social exige des entreprises qu’elles considèrent leurs clients comme des internautes singuliers et non comme de simples adresses virtuelles. À l’heure actuelle, l’e-mail marketing a donc muté afin d’adopter une démarche plus réfléchie et plus respectueuse envers les prospects et clients. La réussite des campagnes est à présent proportionnelle aux efforts faits par les annonceurs pour proposer à leurs clients des offres personnalisées.

Quels réseaux sociaux professionnels choisir pour votre business ?

Image

Sur Internet, il n’y a pas que Facebook et Twitter pour augmenter son chiffre d’affaire. Surtout si votre entreprise est positionnée sur le B to B (business to business). Pour toucher directement des décisionnaires et des chefs d’entreprises, il existe des plateformes à connaître :

>> Viadéo est LE site de réseautage professionnel leader en France avec 4.5 millions de membres. Il est parsemé de micro communautés qui s’échangent conseils et avis autour de groupes de discussions spécialisés. Des systèmes de FAQ (questions réponses) sont également là pour vous aider à exposer votre expertise et à faire de la veille. Vous pouvez connaître les personnes qui consultent votre profil et recherchez-vous-même les employés d’une compagnie précise. Viadéo est également fortement implanté en Italie, en Espagne et même en Chine. Par ailleurs, le site vous offre la possibilité de vous abonner à des flux d’informations provenant du site (offres d’emploi, messages, etc.)

>> LinkedIn est LE réseau social professionnel leader à l’international. Avec 150 millions de membres, vous pouvez toucher des décideurs de toutes les nationalités. La communauté Français y est largement représentée même si l’anglais est la langue la plus utilisée sur ce réseau. Comme sur Viadéo, vous pouvez créer des groupes de discussions et intégrer des passerelles avec vos autres comptes sociaux pour relayer automatiquement vos messages (possible avec Twitter par exemple). En outre, vous pouvez mettre en place une fiche dédiée à votre entreprise et de faire de la veille sur celles de vos concurrents. Des messages privés sont disponibles mais il faudra un compte payant pour pouvoir en envoyer en illimité à la différence de Viadéo.

>> Ziki est un outil social pour trouver des prestataires de services pour votre société. Il permet de mettre en relation des acheteurs potentiels avec des entreprises spécialisés dans le domaine recherché. En fonction de vos besoins,vous pouvez recevoir gratuitement plusieurs devis de prestataires et ainsi trouver chaussure à votre pied pour réaliser vos projets.

>> Digikaa est un réseau dédié aux professionnels du digital. Il vous permet de partager et discuter entre professionnels de l’internet tout en restant connectés en temps réel à toute l’actualité web. La grande force de cette plateforme est qu’elle propose de mettre en avant ses projets digitaux pour faire la promotion de ses compétences et échanger avec d’autres professionnels. Vous pouvez également connaître les événements (conférences, colloques, etc) dans toute la France et poster ou trouver des offres d’emploi relatives aux métiers online.

En cherchant de plus près, il existe des réseaux sociaux professionnels dédiés à presque tous les secteurs d’activités (Cocoonhome pour l’immobilier, Agrilink pour le monde agricole, etc.), d’autres relatifs à un pays en particulier (Xing en Allemagne par exemple ), à des régions ( Alsace.biz pour les Alsaciens) ou encore à des catégories sociales (Bitwiin  pour les seniors). Pour en savoir, plus, n’hésitez pas à consulter l’article « Les nouveaux réseaux sociaux professionnels » sur le blog Emploi 2.0 qui dresse une liste très utile . À vous de voir selon vos besoins.

En règle général, un compte gratuit suffit à profiter des bienfaits de ces plateformes. Mais si vos besoins exigent plus de fonctionnalités, vous êtes libre de passer à la version payante. Dans tous les cas, ces outils restent utiles pour :

  • Améliorer votre référencement et votre visibilité sur Internet
  • Vous mettre en relation avec des contacts professionnels pouvant générer des opportunités
  • Exposer votre expertise en participant à des groupes de discussions et en y partageant vos articles
  • Faire de la veille sectorielle et concurrentielle

Finalement, le seul réseau social professionnel qui vous sied le mieux, c’est celui qui répond directement à vos besoins. néanmoins, s’il ne devait en rester que deux généraux, ce serait Viadéo et LinkedIn.
Bon réseautage 😉 !