Une révolution au pays des noms de domaine ?

L’Afnic (association française pour le nommage internet en coopération) vient de décider que les accents ont leur mot à dire. À partir du 3 mai 2012, les noms de domaine en «.fr » des sites web pourront être dotés d’une trentaine de caractères encore jamais utilisés :  à, á, â, ã, ä, å, æ, ç, è, é, ê, ë, ì, í, î, ï, ñ, ò, ó, ô, õ, ö, ù, ú, û, ü, ý, ÿ et même œ.

Par exemple, le site du Ministère de la santé www.sante.gouv.fr/ pourra réserver www.santé.gouv.fr/

Les autres extensions Françaises sont également concernées :

  •  .re (Île de la Réunion)

  • .tf (Terres australes et antarctiques françaises)

  • .wf (Willis et Futuna)

  • .pm (Saint-Pierre et Miquelon)

  • .yt (Mayotte).

Pour éviter un ras de marée d’enregistrements malvenus, les réservations se feront en deux étapes :

  1. Entre le 3 mai et le 3 juillet, les propriétaires d’une adresse en .fr pourront faire la demande sur le site de l’Afnic pour avoir un équivalent avec accent.
  2. Passé ce cap, chaque organisme ou internaute pourra réserver un nom de domaine accentué disponible.

Les premiers arrivés seront les seuls servis. Évitez donc de faire du dicton « Qui va à la chasse perd sa place » une réalité. Si vous tenez à protéger votre identité numérique, soyez attentif et veillez à demeurer maître de votre image.

Le revers de la médaille est qu’il faudra mettre la main au porte-monnaie. Les éditeurs de sites web vont devoir multiplier les achats de noms de domaine et les renouveler chaque année.

Et vous, que ferez-vous ?