La TV connectée est-elle l’internet du futur ?

Si le web a su s’imposer comme un média indispensable à toute communication, il est fort probable qu’il  s’invite rapidement dans vos chaumières pour poser bagage sur vos écrans de télévision.

Véritable média de masse, la télévision est en passe de devenir « connectée ». La possibilité de naviguer sur le web lors de visionnage de programmes télévisés prédit des expériences télévisuelles sans précédent.

Une télévision dite connectée est raccordée, directement ou indirectement, à Internet dans le but de fournir aux téléspectateurs un ensemble de services interactifs. Contrôlée directement par votre smartphone, par un clavier tactile sur l’écran ou par une simple télécommande (« Smart TV »), le téléspectateur peut à tout moment consulter ses sites préférés, vérifier ses mails, regarder une vidéo, etc.

Toutes ces nouvelles possibilités offrent des déclinaisons marketing encore jamais imaginées :

  • Un lien immédiat vers l’information. Pensez à toutes les publicités que vous consommez quotidiennement ou aux nombreux sites que vous voyez passer sur vos écrans. Imaginez-vous maintenant pouvoir vous rendre directement sur le site concerné avec votre télécommande.

  • E-commerce. Vous voyez un produit qui vous plait ? En un clic vous naviguez sur le site de la marque et achetez ce qui vous fait envie. L’achat en ligne peut prendre une toute autre ampleur car le désir peut être immédiatement assouvi et l’intérêt monétisé.

  • Une boite mail toujours disponible. Certaines entreprises pourront vous envoyer des mails plus tard dans la soirée. Libre à vous de les consulter. Si vous est intéressé, vous pouvez vous rendre sur le site mentionné sans rallumer son ordinateur.

  • Un périphérique central. La technologie permet de plus en plus de profiter de l’internet mobile. (smartphones, tablettes numériques,etc.). Cependant les gens peuvent chercher à centraliser leurs usages sur un seul et même outil qu’ils connaissent, leur télévision.

Alors que la télévision telle que nous la connaissons n’a toujours été qu’un terminal de réception, elle est sur le point de devenir un émetteur et un producteur d’interactivité.

Et vous, que pensez-vous de ces évolutions ?

Les 5 règles d’or de la rédaction web

Image

Rediger sur Internet est un métier

Écrire sur Internet est un métier

 Écrire sur Internet n’est pas aussi simple qu’on le pense. La lecture numérique est très différente de celle sur le support papier. Pour attirer l’attention et faciliter la transmission du message,  vous devez donc respecter quelques règles :

 

  • Hiérarchisez vos titres et paragraphes en F : Mettez-vous à la place du lecteur. Comment lisez-vous les les écrits sur le web ? Les études démontrent que nos yeux suivent un parcours en forme de F. Autrement dit, la première ligne est lue entièrement, la seconde à moitié, et les autres lignes sont survolées. Veillez donc à présenter vos informations de manière instinctive.
  • Une grande idée par paragraphe : Segmentez votre discours pour que vos idées principales ressortent. Utilisez des sous-parties composées de paragraphes courts pour faciliter la lecture. Veillez également à utiliser des interlignes pour aérer le contenu.
  • Illustrez vos propos : Une image vaut parfois mieux qu’un long discours. Vos écrits ne doivent pas ressembler à un livre de poche où le regard se perd. Illustrez vos dires par des photos ou des vidéos accompagnées si possible de légendes. Cela égaie votre article et lui donne du crédit.
  • Utilisez la ponctuation : Utilisez du gras pour valoriser certains termes importants et mettez en italique ou entre guillemets les citations. N’hésitez pas à utiliser des liens hypertextes en fin d’article pour citer vos sources.
  • Utilisez des boutons de partage : Les réseaux sociaux sont un tremplin indéniable à la visibilité de votre contenu. Insérez des boutons de partage comme Twitter, Facebook ou Google Plus pour générer du trafic et de l’interaction. Vous pouvez les intégrer via des modules gratuits ou en allant chercher les codes directement sur les plateformes en question.

Il y aurait beaucoup d’autres conseils et d’astuces à prodiguer pour vous aider à écrire sur le web. Mais ces premières règles d’or sont un bon début.

Découvrez le compteur universel du web 2.0

Image

Le compteur universel du web 2.0 vous donne une idée chiffrée du paysage 2.0 en temps réel.

Gary Hayes a créé cet outil comme un témoin de notre consommation d’internet.

Plusieurs variables sont disponibles sur ce compteur :

  • Le nombre de statuts laissés sur Facebook
  • Le nombre de vidéos visionnées sur Youtube
  • Le nombre de tweets postés
  • Le nombre d’application téléchargées sur iPhone
  • le nombre d’articles de blogs publiés
  • Le nombre de nouvelles personnes ayant accès à Internet dans le monde

Toutes ces données s’affolent à mesure que les secondes s’égrainent. Le compteur redémarre dès que vous rafraichissez la page.

Plusieurs onglets sont disponibles :

  • le compteur “Social
  • le compteur “Mobile“,
  • le compteur “Games
  • le compteur “Heritage

Cet outil agrège toutes les statistiques mondiales du web prises en compte. Des mises à jours sont fréquemment opérées pour que les chiffres soient le plus en accord avec la réalité.

Il est également possible de faire des estimations à un jour, une semaine, un mois et une année. Cette option se révèle très utile si l’on souhaite visualiser le pouvoir de l’internet sur le moyen terme.

Cette application parle beaucoup plus qu’un graphique indigeste et permet de se fier à des références fiables pour prédire l’ampleur de ses actions.