Pourquoi l’e-mail a encore de beaux jours devant lui ?

Le syndicat national de la communication directe (SNCD) vient de publier les résultats d’une enquête sur l’utilisation des e-mails par les français. Étude parue sur le site le Journal du net.
Les internautes ont-ils une seule adresse mail ? Quelle fréquence consultent-ils leurs mails ? Comment les internautes consultent leurs courriers électroniques ? Pourquoi s’abonnent-ils à une newsletter ? Suivez le guide…

De plus en plus d’adresses e-mail personnelles

L’année dernière, 46% des internautes avouaient ne disposer que d’une seule adresse e-mail. En 2011 , ils sont 57% à indiquer avoir entre 2 et 3 adresses et 16% plus de 4 adresses. En moyenne, l’internaute français dispose aujourd’hui de 2,5 adresses e-mail.


 

Une consommation quotidienne de sa boite mail

La quasi-totalité des internautes (94% en semaine et 91% le week-end) accèdent à leur(s) adresse(s) de messagerie électronique au moins une fois par jour, et ce quel que soit le support de consultation utilisé (ordinateur, smartphone, tablette, etc.), Deux internautes sur trois consultent même leurs e-mail plusieurs fois par jour dans le courant de la semaine. Tous jours confondus, la plupart des personnes interrogées regardent leurs messages à partir de 18 heures.


 

L’e-mail pour entretenir son réseau

Dans les faits, on observe que l’adresse le plus souvent utilisée (l’adresse principale) sert majoritairement à gérer sa correspondance, qu’elle soit privée ou professionnelle, qu’elle soit directe ou se fasse par l’intermédiaire d’un réseau social. On note également que 30% des internautes disent recevoir des offres promotionnelles de marques dont ils sont déjà clients (27% de marques dont ils ne sont pas clients) sur cette même adresse.


 

Les smartphones comme tour de contrôle

Selon Médiamétrie, 40% des possesseurs de téléphones mobiles sont aujourd’hui équipés de smartphones en France. C’est donc logiquement que la consultation des e-mails est facilitée. En ce sens, 30% affirment consulter leurs e-mails sur leur téléphone. Près de la moitié d’entre elles sort d’ailleurs son mobile plusieurs fois par jour pour le faire. Noter que cet outil semble davantage servir de « gare de triage » via laquelle seuls les messages les plus importants sont ouverts. Les messages commerciaux le sont plus rarement.


 

Quels attentes envers les newsletters ?

En s’inscrivant à une newsletter, les internautes attendent avant tout de recevoir des promotions. Les autres motivations sont l’actualité des marques et le lancement de leurs nouveaux produits . Seuls 11% des sondés indiquent ne pas recevoir de lettre d’information corporate.


 

Useweb prend ces chiffres au sérieux et est vigilant sur les usages et attentes des internautes pour prodiguer à ses clients des campagnes e-mailing toujours percutantes.

Source [Journal du net]